Comment bénéficier de la défiscalisation immobilière ?

Vous avez l’habitude de payer trop d’impôts ? La défiscalisation immobilière est l’une des meilleures solutions pour réduire votre imposition. Elle consiste à bénéficier d’avantages fiscaux en investissant dans l’immobilier locatif neuf ou en rénovant un bien immobilier ancien. Pour accéder à ces avantages, vous devez respecter certaines étapes. Pour vous assister dans votre quête, découvrez ci-dessous les conseils à suivre pour atteindre votre objectif.

Comprendre les critères d’éligibilité des dispositifs de la défiscalisation immobilière

Il existe plusieurs dispositifs de défiscalisation immobilière en France, par exemple. Il y a surtout :

A lire en complément : Les avantages de l'investissement immobilier pour 2021

  • la loi Pinel,
  • la loi Malraux,
  • le Censi-Bouvard,
  • le dispositif Denormandie,
  • le dispositif Historiques.

Pour bénéficier de la défiscalisation immobilière, il est important de bien comprendre les critères d’éligibilité de ces dispositifs. Par exemple, la loi Pinel permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en investissant dans un logement neuf. Si le bien est en état futur d’achèvement, situé dans une zone éligible, vous pouvez bénéficier cet avantage aussi.

Il est important de noter que les dispositifs de défiscalisation immobilière ont des limites de plafonds de loyers. De plus, ils ont des limites de plafonds de ressources des locataires et de prix d’acquisition pour le bien immobilier.

A lire également : Comment déterminer le rendement net locatif et pourquoi est-il important ?

Trouver un bien adapté à votre projet d’investissement

Pour bénéficier de la défiscalisation immobilière, il est important de trouver un bien immobilier adéquat. Celui-ci doit répondre aux critères d’éligibilité du dispositif choisi. Le bien doit se trouver également dans une ville éligible liée au dispositif de défiscalisation que vous avez sélectionné. Gardez à l’esprit qu’atteindre votre objectif de réduction d’imposition ne doit pas être votre seul but.

En effet, considérez l’achat du bien comme un vrai investissement immobilier. Le bien doit se retrouver dans un endroit attractif avec des espaces verts et des services (écoles, transports). Il doit répondre au type de locataires que vous souhaitez atteindre. Faites également attention avec le prix d’achat. Celui-ci doit correspondre au marché immobilier, dans le neuf surtout.

Aussi, les frais annexes comme les frais de notaire ou d’agence immobilière sont à prendre en compte. Ne misez pas trop sur les résidences purement locatives, puisqu’au terme de l’avantage fiscal, vous allez vouloir tout vendre. Si assez de logements semblables s’invitent sur le marché en même temps, leur valeur peut fortement diminuer.

Bien déclarer son achat pour bénéficier des avantages de la défiscalisation immobilière

Les procédures de la déclaration permettent de bénéficier l’avantage fiscal et d’achever son projet de défiscalisation immobilière. A cet effet, vous devez informer l’administration fiscale des dates d’achat et du type de montage réalisé. Elle doit connaître aussi les dates de mise en location afin de s’intéresser à votre demande avant d’appliquer la réduction d’impôt.

En considérant toujours le dispositif Pinel en exemple, après votre investissement, vous êtes obligé de signaler vos revenus locatifs. Cette déclaration doit être faite dans l’année suivant l’achat du bien immobilier. De même, la sélection de la durée d’engagement se décide durant la déclaration de revenus complémentaires et est définitive.

Pour rappel, le dispositif Pinel impose une mise en location du bien immobilier pendant une période de 6 à 12 ans. Pour continuer à bénéficier des avantages fiscaux, vous devez renouveler chaque année la déclaration du dispositif choisi.

ARTICLES LIÉS