Quelle surface minimum pour une chambre ?

Une chambre décente a une taille suffisante pour recevoir au moins un lit et un petit rangement selon la loi. L’idée est de permettre à l’occupant de se sentir à l’aise à l’intérieur. Pour établir la surface minimale d’une telle pièce, certains critères doivent être pris en compte.

La surface minimale d’une chambre selon la juridiction

Dans le but de mettre fin à la mise en bail des appartements qui ne procurent pas un niveau de confort basique, le décret n° 2002-120 du 30 janvier 2022 a fixé des dimensions d’une chambre habitable.

A lire également : Comment tenir sa comptabilité en LMNP ?

Il exige une surface minimale de 9 mètres carrés avec une hauteur sous plafond de 2,20 mètres. Toutes les nouvelles constructions doivent donc respecter ces dimensions avant d’être considérées comme logements décents.

Ces exigences s’appliquent également pour la chambre d’étudiant. Les centres universitaires ou les associations d’insertion doivent offrir une pièce dont la surface est de 9 m² au moins. L’OMS conseille en outre de mettre à la disposition des apprenants un cadre de 12 m².

A lire en complément : Comment louer une chambre de moins de 9m2 ?

Le local doit avoir :

  • une literie complète ;
  • une fenêtre donnant une vue d’extérieur ;
  • une alimentation électrique.

La pièce doit avoir un bon volume d’air.

La surface minimale d’une chambre d’un logement en vente

Dans le cadre d’une vente de logement, la Loi Carrez exige que le propriétaire fournisse à l’acquéreur toutes les informations nécessaires. Il doit mentionner dans l’annonce immobilière de mise en vente, la surface exacte de la chambre à coucher. Si celle-ci est inférieure à 8 m², le bien ne peut pas être considéré comme habitable.

Cependant, l’acheteur est libre dans ses actions. Il peut se procurer la maison, mais il ne pourra pas la mettre en location. Il doit d’abord effectuer des réajustements pour obtenir les dimensions requises.

La surface minimale de chambre en fonction de l’occupant

La surface d’une chambre dépend de l’âge de la personne qui l’occupe. Pour un bébé par exemple, une pièce d’une surface de 9 m² suffit pour le mettre à l’aise. Quant au nourrisson, il a besoin d’un peu plus d’espace en raison de sa mobilité. Pour un enfant, 12 à 15 m² peuvent faire l’affaire. Cette dimension est idéale, car vous devez installer un coin de bureau et de jeu.

Si un adulte utilise sa chambre juste pour le sommeil, alors il peut se contenter d’une surface réduite. Par contre, s’il compte intégrer des rangements, une pièce de 12 à 15 m² est convenable. Cela lui permet d’obtenir le confort nécessaire pour une meilleure qualité de vie.

En résumé, une chambre doit avoir une dimension minimum selon la loi pour être considérée comme décente. La surface peut aussi varier en fonction de l’occupant.

ARTICLES LIÉS