Mortier de jointement ou colle de carrelage : Les clés de la réussite de votre projet de carrelage

Le choix entre le mortier de jointement et la colle de carrelage est essentiel lors de la pose de carreaux. En effet, ces deux matériaux servent des fonctions distinctes dans le processus de pose et présentent des différences cruciales à prendre en compte. Cela dans le but garantir la durabilité et la qualité de votre projet de carrelage. Voici donc quelques détails intéressants à connaitre.

Composition

Le mortier de jointement est principalement composé de ciment, de sable et d’additifs spécifiques. Il est utilisé pour remplir les espaces entre les carreaux après leur installation. 

A lire aussi : Comment obtenir un duplicata d'un acte de propriété ?

En revanche, la colle de carrelage est une substance adhésive à base de polymères. Elle sert à fixer les carreaux sur la surface de pose.

N’hésitez pas à visiter le site de Reflex Boutique pour découvrir une gamme étendue de colle de carrelage pas cher 

A découvrir également : Quels sont les avantages les plus importants du bardage pour les bâtiments industriels et termes d’isolation thermique et acoustique ?

Fonction

Le mortier de jointement a pour principale fonction de remplir les espaces entre les carreaux, assurant ainsi leur stabilité. Ce dernier sert également de protection contre l’humidité et les impuretés. 

Quant à la colle de carrelage, elle est utilisée pour coller les carreaux sur la surface de pose. Cela garantit ainsi leur adhérence durable.

Flexibilité 

La colle de carrelage est conçue pour être flexible et permet ainsi de mieux résister aux mouvements de la surface de pose. Cela la rend donc idéale pour les sols et les murs sujets à des contraintes. 

Par ailleurs, le mortier de jointement est moins flexible et convient mieux aux espaces entre les carreaux.

Séchage

La colle de carrelage sèche rapidement en quelques heures et permet ainsi de progresser rapidement dans le processus de pose. 

Cependant, le mortier de jointement prend plus de temps pour durcir complètement. Effectivement, il nécessite souvent 24 à 48 heures ou plus selon les conditions climatiques et la taille des joints.

Résistance à l’eau

La colle de carrelage offre une certaine résistance à l’eau. Néanmoins, elle n’est pas imperméable. 

Par contre, le mortier de jointement est spécialement formulé pour être imperméable. De ce fait, ce dernier en fait le choix préféré pour les zones humides telles que : 

  • les salles de bains
  • les cuisines
  • les piscines

Application

L’application du mortier de jointement se fait après la pose des carreaux. Certes, on le mélange avec de l’eau pour obtenir une consistance appropriée. Puis on l’applique dans les espaces entre les carreaux à l’aide d’une truelle. 

La colle de carrelage est quant à elle étalée directement sur la surface de pose à l’aide d’une spatule crantée. Après, les carreaux y sont pressés.

Aspect final

Enfin, le choix entre le mortier de jointement et la colle de carrelage affecte également l’aspect final de votre projet. Le mortier de jointement est d’une part disponible dans une variété de couleurs pour s’harmoniser avec les carreaux. D’autre part, la colle de carrelage est généralement blanche ou grise. En outre, la couleur du mortier de jointement peut influencer l’esthétique globale de votre installation.

En conclusion, le mortier de jointement et la colle de carrelage sont deux éléments importants de tout projet de carrelage. Il est donc crucial de comprendre leurs différences pour choisir celui qui convient le mieux à votre projet. En faisant le bon choix, vous garantirez ainsi la durabilité et la qualité de votre installation de carrelage.

 

ARTICLES LIÉS