Avantages du rez-de-chaussée : découvrez ses atouts méconnus !

Habiter au rez-de-chaussée a longtemps été perçu comme moins attrayant comparé aux étages élevés, souvent synonymes de vues panoramiques et de prestige. Cette tendance s’inverse à mesure que les avantages pratiques de la vie en plain-pied se révèlent. L’accessibilité sans escaliers est un atout majeur pour les personnes à mobilité réduite ou les familles avec de jeunes enfants. La proximité immédiate avec les espaces extérieurs, tels que les jardins ou les terrasses, offre une extension naturelle de l’espace de vie, invitant la lumière et la nature à faire partie intégrante du foyer.

Les atouts méconnus du rez-de-chaussée

Au sein du marché immobilier, le rez-de-chaussée se distingue par des avantages souvent sous-estimés. L’accessibilité en est le premier : sans la barrière des étages à gravir, il facilite la vie des résidents au quotidien, qu’il s’agisse de personnes âgées, de parents avec poussette ou de personnes handicapées. Le prix d’achat d’un logement en rez-de-chaussée s’avère généralement inférieur à celui des appartements situés en étage, ce qui permet aux acheteurs de réaliser des économies substantielles ou d’accéder à des quartiers autrement inabordables.

A lire également : Investir en viager, est-ce une bonne idée ?

Quant aux investisseurs, ils trouvent dans le rez-de-chaussée un investissement locatif potentiellement plus rentable. Effectivement, la demande locative pour des biens facilement accessibles et souvent dotés d’espaces extérieurs est constante. Ajoutons que la loi ELAN, avec son impact sur le plafonnement des loyers, peut rendre l’investissement au rez-de-chaussée encore plus stratégique, notamment dans des zones tendues telles que Paris.

Confrontés à des charges de copropriété souvent différentes de celles des autres lots, les propriétaires de rez-de-chaussée peuvent bénéficier de coûts de gestion allégés, notamment en ce qui concerne les frais d’ascenseur ou de certains travaux de structure ne les impactant pas directement. Investir ou habiter au rez-de-chaussée, c’est donc opter pour un espace de vie pratique et un choix judicieux sous l’angle économique. Prenez en compte ces éléments pour affiner votre stratégie d’achat ou d’investissement dans l’immobilier.

Lire également : Achat, vente, location, gestion locative : accompagnement personnalisé dans vos projets immobiliers

Accessibilité et confort : les avantages pratiques

La facilité d’accès confère au rez-de-chaussée un atout majeur, surtout dans une ère où le vieillissement de la population et la mobilité réduite deviennent des thématiques centrales. Les logements situés au niveau de la rue éliminent non seulement la nécessité de monter des escaliers mais offrent aussi un confort supplémentaire lors de déménagements ou de livraisons, réduisant considérablement l’effort et le temps nécessaires pour ces activités. Le prix d’achat plus accessible des appartements en rez-de-chaussée ouvre des opportunités d’acquisition dans des quartiers prisés, où le coût du mètre carré en étage pourrait s’avérer prohibitif.

Côté gestion, les résidents du rez-de-chaussée bénéficient souvent de charges de copropriété modulées. Effectivement, certains postes de dépenses, tels que les frais d’ascenseur ou les travaux affectant spécifiquement les étages supérieurs, ne leur sont pas imputés. Cette spécificité peut se traduire par une économie non négligeable sur le long terme, optimisant ainsi le budget alloué à d’autres postes de dépense ou à l’amélioration du bien immobilier lui-même.

Dans le neuf, l’acquisition d’un appartement en rez-de-chaussée peut aussi comporter des avantages spécifiques. Les programmes en Vente en l’État Futur d’Achèvement (VEFA) offrent parfois des configurations de rez-de-chaussée avantageuses, avec des jardins privatifs ou des entrées indépendantes, éléments hautement valorisants. Les promoteurs immobiliers, conscients de ces attraits, mettent de plus en plus l’accent sur des aménagements qualitatifs de ces espaces, les rendant ainsi plus attractifs aux yeux des acquéreurs et investisseurs avertis.

Un investissement immobilier stratégique

Les rez-de-chaussée se distinguent par leur rentabilité potentielle élevée dans le domaine de l’investissement locatif. Effectivement, leur accessibilité et leur prix inférieur à ceux des étages supérieurs attirent une clientèle diverse, des seniors aux jeunes professionnels. La demande locative pour ce type de bien ne faiblit pas, assurant ainsi aux propriétaires un rendement locatif compétitif. Prenez en compte cette donnée pour diversifier votre portefeuille immobilier avec une option souvent sous-estimée.

Avec l’entrée en vigueur de la loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique), les règles ont évolué concernant notamment les logements situés en rez-de-chaussée. Cette réglementation peut impacter le prix de location, en fonction des spécificités de chaque bien. Restez informés de ces nuances législatives pour optimiser vos investissements et rentabiliser au mieux vos acquisitions.

Lors de l’achat d’un rez-de-chaussée en VEFA, soit Vente en l’État Futur d’Achèvement, vous vous positionnez en amont du marché immobilier. Cela vous permet de négocier des conditions avantageuses, de bénéficier de frais de notaire réduits et de choisir des finitions personnalisées. Les rez-de-chaussée en VEFA peuvent offrir des avantages particuliers, tels que des extensions de jardin ou des terrasses, ajoutant ainsi de la valeur au bien.

La responsabilité du promoteur immobilier est fondamentale dans la construction des logements en rez-de-chaussée. Leur conception doit garantir la sécurité, l’intimité et le confort des futurs résidents. Certains promoteurs proposent des aménagements innovants, comme des doubles vitrages renforcés ou des haies végétales pour préserver la quiétude des occupants. Suivez les tendances du marché et les offres des promoteurs pour identifier les opportunités les plus intéressantes et pérennes.

rez-de-chaussée intérieur

Améliorer son rez-de-chaussée : astuces et conseils

Lorsque l’on parle de travaux de rénovation dans un rez-de-chaussée, anticipez les spécificités de ces espaces. Ils requièrent souvent des interventions ciblées, comme l’amélioration de l’isolation phonique et thermique, due à leur proximité avec la rue et les zones communes. Renforcer la sécurité est aussi un point à ne pas négliger, avec l’installation de portes blindées ou de systèmes d’alarme performants. Considérez ces éléments pour augmenter la valeur et le confort de votre bien.

Face aux travaux d’envergure, tels que la modification de la façade ou l’agrandissement des ouvertures, la copropriété doit être consultée. Obtenez l’autorisation nécessaire avant d’entamer ces changements. Cela implique souvent de présenter un projet détaillé lors d’une assemblée générale. Respectez le réglement de copropriété pour éviter tout litige futur.

Les rénovations peuvent aussi s’orienter vers l’efficacité énergétique. La mise en place d’un système de chauffage plus performant ou le remplacement des fenêtres par du double vitrage sont des mesures qui contribuent à la réduction des factures énergétiques et à l’amélioration du confort. Explorez les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique en copropriété et valorisez votre patrimoine immobilier.

Pour les biens en VEFA, soit en Vente en l’État Futur d’Achèvement, vous avez la possibilité de personnaliser votre rez-de-chaussée dès la conception. Sélectionnez des matériaux de qualité et des équipements modernes pour favoriser une meilleure valorisation à la revente ou à la location. Collaborez étroitement avec le promoteur immobilier pour concevoir un espace qui répond précisément à vos attentes et à celles du marché.

ARTICLES LIÉS